Faire créer mon voyage

Vivre comme un moine bouddhiste

|Nomadéa Évasion

Progression lecture

Contenu

Quatrième plus importante religion du monde en termes de pratiquants, le bouddhisme attire de plus en plus de personnes. Si vous êtes curieux d’en savoir plus sur cette pratique spirituelle ancienne qui remonte aux enseignements du Bouddha Gautama lui-même, cet article est pour vous !

Si le bouddhisme a aujourd’hui conquis le monde, la pratique se retrouve principalement en Asie, sa terre d’origine, où les moines en sont la parfaite incarnation. Vous pourrez découvrir la pratique en vous rendant au Népal, au Tibet ou en Thaïlande, mais vous n’avez pas forcément besoin de vous rendre à l’autre bout de la terre pour ça, des immersions sont aussi possibles en France. On vous en dit plus à la fin de l’article. On estime d’ailleurs qu’il y a entre 600 000 et 1 millions de bouddhistes en France, ce qui en fait le premier pays bouddhiste en Europe !

Les fondements de la vie d’un moine bouddhiste

Le choix de suivre la discipline de Bouddha et de vivre dans un monastère est un choix strictement personnel. Au début de son initiation, le jeune moine est appelé novice. Pendant cette période, il doit observer et apprendre les règles de vie des moines. Une fois qu’il atteint l’âge de 20 ans, il est tenu de respecter le patimokkha, un ensemble de 227 règles monastiques, et devient alors un bikkhu (bukkhuni pour les femmes). En tant que bikkhu, le moine bouddhiste s’engage à vivre une vie simple et disciplinée, à renoncer à la violence, à l’avarice et aux plaisirs matériels.

Les 5 règles de base d’un moine bouddhiste

Moines bouddhistes au-dessus d'une rivière
Photo de Sippakorn Yamkasikorn

En dédiant sa vie à la spiritualité, le moine bouddhiste renonce alors à la vie matérielle et vit dans des communautés appelées sanghas, où il se consacre à la pratique de la méditation et de la prière. Il suit également les cinq préceptes de base :

  • ne pas tuer (y compris les animaux considérés comme des parasites) ;
  • ne pas voler ;
  • ne pas mentir ;
  • ne pas avoir de comportement sexuel inapproprié ;
  • et ne pas consommer de drogues ou d’alcool.

La renonciation est au cœur du bouddhisme, car les moines doivent renoncer à leur vie familiale, à leurs biens matériels et à leur confort pour se consacrer à la vie monastique.

Contrairement à de nombreuse religion, le bouddhisme n’a pas de texte sacré unique.

Bien que les moines soient encouragés à rester dans le monastère pour toute leur vie, Bouddha a également enseigné que chacun est libre de suivre sa propre voie et que certains moines peuvent choisir de quitter le monastère pour retourner à une vie laïque.

Une vie simple, une tenue sommaire, des statues et des temples remarquables  !

L’engagement d’un moine bouddhiste se symbolise par un acte fort : le rasage de la tête. Ce signe illustre le changement de mode de vie et témoigne de la volonté du moine de se consacrer pleinement à la pratique spirituelle.

La simplicité du mode de vie d’un moine bouddhiste se reflète également dans sa tenue vestimentaire, appelée civara. Cette tenue se compose d’une robe, l’uttarasanga, d’un pagne, le antaravasaka, et d’une toge, le sanghati, le tout dans une couleur orange-safran caractéristique, avec parfois quelques variantes jaunes ou rouges.

Côté temples et représentations de Bouddha, c’est autre chose. Ainsi trois des cinq statues les plus hautes du monde représentent bouddhas : en Chine, le Bouddha du temple de la Source, mesurant 128 mètres, est la deuxième statue la plus haute du monde, tandis qu’en quatrième et cinquième positions on retrouve Laykyun Sekkya en Birmanie et ses 116 mètres de hauteur, ainsi que la statue du Bouddha Amitabha, Ushiku Daibutsu, au Japon, avec ses 100 mètres de haut.

Le Bouddha du temple de la Source en Chine
Le Bouddha du temple de la Source. Photo de PxHere

Pour ce qui est des temples, nombre d’entre eux sont fastes et magnifiques tels que le Wat Benchamabophit, à Bangkok, en Thaïlande, l’exceptionnel Angkor Vat au Cambodge, ou le monastère de Taung Kalat, en Birmanie. Si en France il existe le temple des mille Bouddhas, celui de Thanboddhay, en Birmanie, ne compte pas moins de 582 357 représentations du grand sage !

Le Wat Benchamabophit en Thaïlande
Le Wat Benchamabophit en Thaïlande. Photo de Manu Madu

La philosophie bouddhiste

La philosophie bouddhiste est basée sur le concept de l’impermanence et de l’interdépendance de toutes les choses. Toute moine bouddhiste s’efforce de comprendre ces concepts en méditant et en étudiant les enseignements du Bouddha. Il cherche à atteindre l’éveil, c’est-à-dire la compréhension ultime de la nature de l’existence.

Bien que les moines aient renoncé à tous les biens matériels, ils sont autorisés à posséder quelques objets essentiels pour leur quotidien, tels qu’un bol pour recevoir les offrandes, un rasoir, une aiguille et un filtre à eau. Les conditions de vie dans les monastères sont très sommaires. Les moines peuvent dormir seuls ou dans des dortoirs communs sur un tapis souvent peu épais, et les installations sanitaires peuvent être très rudimentaires, avec parfois de simples trous dans le sol.

Cela ne s’oppose pour autant pas à la modernité. Certains moines tiennent des blogs et il n’est pas rare d’en voir au téléphone.

Moines et smartphone
Photo de Brian Holsclaw

Les rituels quotidiens de la vie d’un moine bouddhiste

La vie monastique bouddhiste suit un emploi du temps strict et bien rythmé. Le moine bouddhiste se lève très tôt le matin pour la méditation et les prières, souvent avant l’aube, dès 3h ou 4h du matin.

Le moine sort ensuite en groupe du monastère pour une marche quotidienne. En silence, ils parcourent le village, chacun portant leur bol à l’épaule. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les moines ne font pas l’aumône mais dépendent de la générosité de la population. Les villageois, conscients de la vie austère des moines, leur offrent volontiers du riz, des fruits ou des gâteaux secs, qu’ils glissent dans leur bol lors de leur passage. Cette pratique est considérée comme un acte de générosité et de mérite, et permet aux moines de pratiquer la vertu de non-attachement en acceptant humblement ce qui leur est offert.

Procession de moins bouddhistes
Photo de Sadaham Yathra

De retour au monastère, le moine bouddhiste prend un petit déjeuner simple, souvent composé de thé et de riz, avant de se consacrer à l’étude des enseignements bouddhistes, à la méditation et à d’autres activités spirituelles. Les repas sont frugaux et végétariens, et il arrive que dans certains monastères les moines ne mangent qu’une fois par jour, en général en fin de matinée.

Un moine bouddhiste consacre également du temps chaque jour à des tâches pratiques, comme le nettoyage et l’entretien des bâtiments de la communauté ou l’enseignement du bouddhisme aux enfants. Les moines participent également à des cérémonies et des rituels, tels que la cérémonie du thé, la méditation en groupe et les chants bouddhistes. La fin de la journée est généralement consacrée à la prière et à la méditation.

Une pratique exigeante

La vie monastique bouddhiste est une pratique exigeante qui nécessite de la discipline personnelle. En plus de renoncer à leur vie familiale, à leurs biens matériels et à leur confort, le moine bouddhiste doit suivre des règles strictes de comportement comme la sobriété et l’honnêteté. De plus, la vie monastique peut être financièrement précaire, car comme on l’a vu les moines dépendent souvent de la générosité de la communauté pour leur soutien matériel.

D’ailleurs, dans certains temples, les voyageurs de passage peuvent acheter des kits comprenant des vêtements et de la nourriture pour soutenir les moines.

Les bénéfices de la vie monastique bouddhiste

La vie d’un moine bouddhiste offre de nombreux avantages pour ceux qui sont prêts à faire des sacrifices pour atteindre l’éveil. La pratique de la méditation et de l’étude des enseignements bouddhistes permet aux moines de développer une concentration profonde et une compréhension de la nature de l’existence. La vie monastique bouddhiste offre également une communauté de soutien solide, où les moines peuvent trouver des enseignants, des compagnons spirituels et une aide pratique pour faire face aux difficultés de la vie.

Moine bouddhiste en méditation
Photo de TONG KBP

Le moine bouddhiste est également libéré des distractions et des préoccupations de la vie quotidienne, ce qui lui permet de se concentrer pleinement sur sa pratique spirituelle et de cultiver des qualités telles que la compassion, la bienveillance et l’altruisme.

Petit plus : au Sri Lanka, les premières places dans les bus sont réservées aux moines. C’est pratique pour voyager quand les transports sont blindés !

Et les enfants moines bouddhistes dans tout ça ?

Enfants moines bouddhistes
Photo de Use at your Ease

Un enfant moine bouddhiste, appelé « novices », joue un rôle important dans la vie monastique bouddhiste. Un enfant peut être initié à la vie monastique dès l’âge de 5 ans et suit un programme d’études similaire à celui des moines adultes, qui comprend l’étude des enseignements bouddhistes et la pratique de la méditation. La vocation ou la volonté de sa famille sont les deux raisons principales à cette pratique. Certains parents sont fiers de faire entrer leur enfant dans l’ordre monastique ou pensent que cela leur portera chance.

La vie de novice peut être un moyen pour les enfants de recevoir une éducation, d’acquérir des compétences pratiques et de développer des qualités telles que la discipline et la compassion.

Vivre une expérience unique avec des moines bouddhistes en France

Plusieurs communautés de moines bouddhistes existent en France, et réaliser un voyage initiatique en leur compagnie peut avoir de nombreux bienfaits. Cela peut être une occasion de vous déconnecter du quotidien et de vous concentrer sur vous-même. Cela peut également vous aider à renforcer la résilience émotionnelle, à promouvoir la paix intérieure et à développer la compassion et l’empathie envers vous-même et les autres.

Temple Bouddhiste de Lerab Ling dans l'Hérault en France
Temple Bouddhiste de Lerab Ling dans l’Hérault. Photo de Lerab Ling

Nomadéa Évasion proposera très bientôt des retraites avec des moines bouddhistes en France pour celles et ceux qui cherchent à vivre une expérience spirituelle et culturelle unique. Les retraites seront organisées dans des lieux paisibles, offrant un cadre idéal pour la méditation et la contemplation. Vous pourrez y apprendre les enseignements bouddhistes, suivre des pratiques de méditation et échanger avec un moine bouddhiste, qui partage sa sagesse et son expérience de vie monastique. Cette expérience peut être transformante pour celles et ceux qui cherchent à approfondir leur pratique spirituelle ou simplement à découvrir une nouvelle culture et un nouveau mode de vie.

Une vie riche en apprentissages

La vie d’un moine bouddhiste peut sembler austère et difficile à comprendre pour les non-initiés, mais elle offre une voie spirituelle enrichissante sans pareil pour atteindre l’éveil. En se consacrant à la méditation, à l’étude des enseignements bouddhistes et à la pratique de la bienveillance, les moines bouddhistes développent des qualités spirituelles et humaines qui les aident à vivre leur vie en paix et en harmonie avec le monde qui les entoure. La vie monastique bouddhiste peut donc inspirer et guider chacun d’entre nous, bouddhistes ou non, dans notre propre quête spirituelle.

Nous espérons que cet article vous a donné un aperçu de la vie d’un moine bouddhiste et vous a encouragé à en apprendre davantage sur cette religion fascinante.

Jeune moine bouddhiste lisant un livre
Photo de Pixabay

Partager cet article

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter !

Envie d'élargir vos horizons de voyage et de découvrir de nouvelles expériences ?
Abonnez-vous à notre newsletter dès maintenant : recevez nos conseils de voyage exclusifs et soyez informé(e) de nos dernières actualités.

Découvrir plus d'articles

Couple marchant dans la rue - 6 destinations pour un voyage de noces en Europe - Nomadéa Evasion
Voyages de Noces, Conseils, Hors des sentiers battus
Nous vous proposons dans une sélection de destinations pour un voyage de noces en Europe afin de célébrer vos premiers......
robert-collins-tvc5imO5pXk-unsplash-2-1
Voyages immersifs
Partez à la rencontre du voyage immersif, un type de voyage plus authentiques pour voyager différemment, en sortant des sentiers......
Préparer son trek
Hors des sentiers battus, Conseils, Écoresponsable
Découvrez comme bien préparer votre trek avant de partir à l'aventure ! On vous partage toutes nos astuces et les......
Randonneur de dos - Les 5 plus beaux treks d'Europe - Nomadéa Évasion
Hors des sentiers battus, Écoresponsable
Partez à l'aventure et découvrez les 5 plus beaux treks en Europe à faire au moins une fois dans sa......