Découvrir la Péninsule du Yucatan au Mexique : Un voyage entre nature, culture et aventure

Partager cet article :

Sommaire

La Péninsule du Yucatan est une région du Mexique qui offre une diversité incroyable de paysages, de cultures et d’activités. Située au sud-est du pays, elle est bordée par le golfe du Mexique au nord, la mer des Caraïbes à l’est et le Guatemala au sud. Elle se compose de trois états : l’Etat du Yucatan, l’Etat de Quintana Roo et l’Etat de Campeche. Chacun d’entre eux possède ses propres richesses et particularités, qui font de la Péninsule du Yucatan une destination de rêve pour les voyageurs en quête de dépaysement, de découverte et d’aventure. 

À découvrir



La Péninsule du Yucatan au Mexique est faite pour vous si…

Vous aimez les contrastes et la variété. La Péninsule du Yucatan vous offre la possibilité de passer d’une plage paradisiaque à une jungle luxuriante, d’un site archéologique maya à une ville coloniale, d’un cénote (puits naturel d’eau douce) à une réserve naturelle. Vous pourrez ainsi admirer la beauté et la diversité de la nature, mais aussi apprendre sur l’histoire et la culture de cette région fascinante.

Vous êtes curieux et ouverts. La Péninsule du Yucatan est un carrefour de cultures, où se mêlent les influences mayas, espagnoles, africaines et caribéennes. Vous pourrez ainsi découvrir les traditions, les croyances, les langues et les saveurs de ces peuples, qui ont façonné l’identité du Yucatan. Vous pourrez aussi rencontrer les habitants, qui sont réputés pour leur gentillesse, leur hospitalité et leur joie de vivre.

Vous aimez les sensations fortes et les défis. La Péninsule du Yucatan vous offre de nombreuses opportunités de vivre des expériences inoubliables et de sortir de votre zone de confort. Vous pourrez ainsi faire de la plongée sous-marine dans les récifs coralliens ou dans les cénotes, explorer des grottes souterraines, faire du kayak dans les mangroves, du vélo dans les ruines mayas, du zipline dans la canopée, ou encore participer à des cérémonies ancestrales.

À lire aussi | 5 destinations pour une lune de miel en Amérique Latine

Image Mexique Péninsule Yucatan
Photo de Marv Watson
hiroko yoshii 9y7y26C l4Y unsplash 3 1
Photo de Hiroko Yoshii sur Unsplash

Ce qu’il faut savoir avant de partir au Yucatan

Avant de vous envoler pour la Péninsule du Yucatan, il y a quelques informations pratiques et conseils utiles à connaître, qui vous permettront de préparer au mieux votre voyage et de profiter pleinement de votre séjour.

Le meilleur moment pour explorer le Yucatan

Le climat du Yucatan est de type tropical, avec des températures élevées toute l’année (entre 25°C et 35°C en moyenne) et une forte humidité. Il y a deux saisons principales : la saison sèche, de novembre à avril, et la saison humide, de mai à octobre. La saison sèche est la plus agréable, car il y a moins de pluie, moins de moustiques et moins de risque de cyclones. La saison humide est plus chaude, plus humide et plus propice aux orages, mais elle offre aussi des paysages plus verdoyants et des prix plus bas.

La fréquentation touristique varie également selon les saisons. Les périodes les plus chargées sont les vacances de Noël, de Pâques et d’été, ainsi que les jours fériés mexicains. Les périodes les plus calmes sont les mois de septembre, octobre, janvier et février. Il est donc conseillé de réserver à l’avance votre hébergement, vos transports et vos activités, surtout si vous voyagez pendant les périodes de forte affluence.

Image Mexique Péninsule Yucatan
Photo de Jorge Zapata

Comment choisir son point d’entrée au Yucatan ?

Il existe plusieurs moyens de se rendre dans la Péninsule du Yucatan depuis la France. Le plus simple et le plus rapide est de prendre un vol direct pour Cancún, la principale ville touristique de la région, située dans l’Etat de Quintana Roo. Il y a des vols quotidiens depuis Paris, avec des compagnies comme Air France, Aeromexico ou Air Europa avec un temps de vol d’environ 10 heures.

Une autre option est de prendre un vol avec une escale, soit à Mexico, soit dans une autre ville américaine comme Miami, Houston ou Atlanta. Cela peut être moins cher, mais aussi plus long et plus fatigant avec un temps de vol total d’environ 15 heures.

Une fois arrivé à Cancún, vous pourrez facilement rejoindre les autres destinations de la Péninsule du Yucatan, soit en avion, soit en bus, soit en voiture. Il existe des vols intérieurs pour Mérida, la capitale de l’Etat du Yucatan, et pour Chetumal, la capitale de l’Etat de Quintana Roo. Le temps de vol est d’environ une heure.

Le bus est le moyen de transport le plus économique et le plus répandu au Mexique. Il y a des compagnies de bus confortables et sécurisées, comme ADO ou Mayab, qui desservent toutes les villes et les sites touristiques de la Péninsule du Yucatan. Le temps de trajet varie selon la distance, mais il est généralement compris entre 2 et 6 heures. Le prix varie entre 10 et 30 euros selon la destination.

La voiture est le moyen de transport le plus flexible et le plus indépendant. Il vous permettra de vous déplacer à votre rythme, de faire des arrêts où vous voulez, et de découvrir des endroits hors des sentiers battus. Il y a des agences de location de voiture à Cancún, à Mérida et à Chetumal, ainsi que dans les principales villes touristiques. Le prix varie selon le type de voiture, la durée de la location et l’assurance, mais il est généralement compris entre 20 et 50 euros par jour.
Sachez qu’au Mexique, on vous demandera une carte de crédit lorsque vous irez récupérer la voiture, et non une carte de débit comme nous avons en France. De plus, assurez-vous de vérifier les avis des agences, car un certain nombre d’entre elles sont moyennement recommandables.

Image Mexique Péninsule Yucatan
Photo de David Emrich

Comment voyager en toute tranquillité au Yucatan ?

La Péninsule du Yucatan est considérée comme l’une des régions les plus sûres du Mexique, et il n’y a pas de raison de s’inquiéter pour votre sécurité. Cependant, il est toujours recommandé de respecter quelques règles de bon sens, comme éviter de se promener seul la nuit, de porter des bijoux ou des objets de valeur, de faire attention à ses affaires, ou de consommer de l’alcool avec modération. Il est aussi conseillé de se renseigner sur les coutumes et les lois locales, de respecter l’environnement et les sites culturels, et de demander la permission avant de prendre des photos des habitants ou des lieux sacrés.

En cas de problème, vous pourrez compter sur l’aide des autorités locales, des guides touristiques, ou des habitants, qui sont généralement serviables et solidaires. Vous pourrez aussi contacter l’ambassade ou le consulat de France au Mexique, qui pourront vous assister en cas d’urgence.

À lire aussi | Top 5 des destinations pour une lune de miel en Asie

Image Mexique Péninsule Yucatan
Photo de David Emrich

Les incontournables à voir et à faire dans la Péninsule du Yucatan

La Péninsule du Yucatan regorge de merveilles à découvrir, qui vous feront voyager à travers le temps, l’espace et les sens. Voici quelques-uns des incontournables à voir et à faire dans la Péninsule du Yucatan, qui vous laisseront des souvenirs inoubliables.

Sur les traces des Mayas : les sites archéologiques incontournables du Yucatan

Le Yucatan est le berceau de la civilisation maya, qui a dominé la région pendant plus de 2000 ans, entre le IIIe siècle av. J.-C. et le XVIe siècle ap. J.-C. Les Mayas ont laissé derrière eux des vestiges impressionnants, qui témoignent de leur savoir-faire, de leur art, de leur religion et de leur cosmogonie (l’étude des origines et de la formation de l’univers et du système solaire.) Visiter ces sites archéologiques, c’est plonger dans l’histoire et la mystique de ce peuple fascinant, qui a su s’adapter à son environnement et créer des œuvres monumentales. Voici quelques-uns des sites archéologiques incontournables du Yucatan, qui vous émerveilleront par leur beauté et leur signification.

  • Chichén Itzá : C’est le site archéologique le plus célèbre et le plus visité du Yucatan, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO et considéré comme l’une des sept nouvelles merveilles du monde. Chichén Itzá était la capitale du royaume maya-toltèque, qui a atteint son apogée entre le Xe et le XIIIe siècle. Le site comprend des édifices remarquables, comme la pyramide de Kukulcán, le temple des Guerriers, le jeu de pelote, l’observatoire astronomique, ou encore le cenote sacré. Chichén Itzá est un lieu chargé de symbolisme, où se reflètent les connaissances mathématiques, astronomiques et religieuses des Mayas.
  • Uxmal : C’est l’un des sites archéologiques les plus anciens et les mieux conservés du Yucatan, qui date du VIe au Xe siècle. Uxmal était le centre d’une vaste région, qui comprenait d’autres cités comme Kabah, Sayil ou Labná. Le site se distingue par son architecture élégante et raffinée, qui témoigne du style Puuc, caractérisé par des façades ornées de motifs géométriques et de représentations d’animaux. Parmi les édifices les plus remarquables, on peut citer la pyramide du Devin, le quadrilatère des Nonnes, le palais du Gouverneur, ou encore le temple du Dieu Descendant.
  • Tulum : C’est le seul site archéologique maya situé au bord de la mer, ce qui lui confère un charme particulier. Tulum était une cité portuaire, qui servait de point de commerce entre les Mayas et les autres peuples de la région. Le site date du XIIIe au XVIe siècle, et il est entouré d’une muraille, qui témoigne de son importance stratégique. Le site comprend des édifices comme le château, le temple des Fresques, le temple du Dieu Vent, ou encore le temple du Dieu Descendant. Tulum offre une vue imprenable sur la mer des Caraïbes, et il est possible de se baigner sur la plage située en contrebas du site. Profitez d’une excursion où vous pourrez nager et faire de la plongée dans des grottes et rivières souterraines ainsi que dans des puits ouverts dans la forêt maya autour de Tulum lors de cette excursion à vélo.
  • Cobá : C’est l’un des sites archéologiques les plus étendus et les plus sauvages du Yucatan, qui s’étend sur plus de 70 km². Cobá était une puissante cité maya, qui a connu son apogée entre le VIIe et le XIe siècle. Le site est composé de plusieurs groupes d’édifices, reliés entre eux par des sacbés, des routes pavées. Le site comprend des édifices comme la pyramide de Nohoch Mul, la plus haute du Yucatan, le groupe des Peintures, le groupe des Stèles, ou encore le groupe Macanxoc. Cobá est un site idéal pour les amateurs de nature et d’aventure, qui pourront explorer le site à pied, à vélo ou en tricycle.
  • Ek Balam : C’est l’un des sites archéologiques les plus récents et les moins fréquentés du Yucatan, qui date du VIIIe au Xe siècle. Ek Balam était une cité maya, qui a conservé son indépendance face à l’expansion de Chichén Itzá. Le site comprend des édifices comme l’Acropole, le plus grand et le plus impressionnant, le jeu de pelote, le temple ovale, ou encore le cenote Xcanche. Ek Balam se caractérise par ses sculptures et ses fresques, qui représentent des personnages, des animaux et des symboles mayas. Ek Balam est un site qui réserve de belles surprises, et qui permet de découvrir un aspect méconnu de la culture maya.
norbysea GiObB4YZaz4 unsplash
Photo de Norbysea sur Unsplash

À lire aussi | Travel planner à Montpellier : l’alternative aux agences de voyage traditionnelles

Entre mer et terre : les plages et les cénotes les plus spectaculaires du Yucatan

Le Yucatan est une destination idéale pour les amoureux de la mer, qui pourront profiter de ses plages de sable blanc, de ses eaux turquoise, de ses récifs coralliens, et de sa faune marine. Mais le Yucatan offre aussi une autre merveille naturelle, unique au monde : les cénotes. Ce sont des puits naturels, qui se sont formés par l’effondrement de la roche calcaire, et qui révèlent des grottes souterraines, remplies d’eau douce. Les cénotes étaient considérés comme sacrés par les Mayas, qui y pratiquaient des rituels et des offrandes. Aujourd’hui, les cénotes sont des lieux de baignade, de plongée et d’exploration, qui offrent des paysages féeriques et mystérieux. Voici quelques-uns des plages et des cénotes les plus spectaculaires du Yucatan, qui vous feront vivre des expériences inoubliables.

  • Isla Holbox : C’est une île paradisiaque, située au nord de la Péninsule du Yucatan, dans l’Etat de Quintana Roo. Elle fait partie de la réserve de biosphère de Yum Balam, qui protège une biodiversité exceptionnelle. L’île est accessible par ferry depuis le port de Chiquilá, et elle est dépourvue de voitures, ce qui lui confère une atmosphère paisible et authentique. L’île offre des plages de sable fin, des eaux cristallines, des hamacs, des cabanes, et des fresques colorées. Elle est aussi le lieu idéal pour observer les flamants roses, les pélicans, les tortues, les dauphins, et surtout les requins-baleines, qui viennent se nourrir près de l’île entre juin et septembre. Vous pouvez profiter d’une visite guidée en kayak au lever du soleil dans la réserve de mangrove, ou choisir au départ de Cancun ou de Puerto Morelos faire un tour en bateau avec déjeuner.
  • Playa del Carmen : C’est l’une des villes les plus touristiques et les plus animées de la Péninsule du Yucatan, située au sud de Cancún, dans l’Etat de Quintana Roo. Elle offre une longue plage de sable blanc, bordée de palmiers, de bars, de restaurants, de boutiques, et de clubs. Elle est aussi le point de départ pour visiter les îles voisines, comme Cozumel ou Isla Mujeres, qui offrent des sites de plongée exceptionnels. Playa del Carmen est une ville cosmopolite, qui attire les voyageurs du monde entier, à la recherche de soleil, de fête et de divertissement. Vous pourrez y profiter de sa visite visite guidée à pieds sur la gastronomie locale et savourer de délicieux plats mexicains.
  • Tulum : C’est l’une des plages les plus emblématiques du Yucatan, qui combine à la fois le charme historique et le charme naturel. Située au sud de Playa del Carmen, dans l’Etat de Quintana Roo, elle offre une vue imprenable sur le site archéologique maya, qui domine la mer depuis une falaise. La plage est de sable blanc, l’eau est turquoise, et l’ambiance est bohème et écologique. Tulum est aussi le lieu idéal pour découvrir les cénotes, qui se trouvent à proximité, comme le cénote Dos Ojos, le cénote Gran Cenote, ou le cénote Calavera. Partez à l’aventure et découvrez le monde souterrain des Cenotes. Explorez trois des plus étonnants gouffres du Yucatan au Casa Cenote, au Taak Bi Ha et à Cenote.
  • Celestún : C’est une petite ville de pêcheurs, située à l’ouest de la Péninsule du Yucatan, dans l’Etat du Yucatan. Elle est connue pour sa réserve de biosphère, qui abrite la plus grande colonie de flamants roses du Mexique, ainsi que d’autres espèces d’oiseaux, de reptiles et de mammifères. La réserve se visite en bateau, et elle offre des paysages magnifiques, entre mangroves, lagunes, îles et plages. Celestún est aussi connue pour ses cénotes, comme le cénote Baldiosera, le cénote Xixim, ou le cénote Chunchucmil, qui offrent des eaux cristallines et des formations rocheuses spectaculaires.
  • Bacalar : C’est une ville tranquille, située au sud de la Péninsule du Yucatan, dans l’Etat de Quintana Roo. Elle est surnommée la lagune aux sept couleurs, en raison des nuances de bleu et de vert de son eau, qui varient selon la profondeur, la luminosité et la végétation. La lagune est bordée de plages, de pontons, de cabanes, et de restaurants, qui invitent à la détente et à la contemplation. Bacalar est aussi un lieu propice à la plongée, au kayak, au paddle, ou à la voile, qui permettent d’admirer la beauté et la diversité de la lagune, ainsi que ses trésors cachés, comme le canal des Pirates, le fort de San Felipe, ou le cénote Azul. Pour une excursion en paddle au lever du soleil avec pique-nique flottant, c’est par ici.

À lire aussi | 5 destinations pour un voyage de noces en Océanie

Un paradis pour les amoureux de la nature : la faune et la flore exceptionnelles du Yucatan

Le Yucatan est une région qui abrite une biodiversité exceptionnelle, qui se manifeste à travers ses différents écosystèmes, comme les forêts tropicales, les mangroves, les récifs coralliens, ou les zones humides. Le Yucatan est le refuge de nombreuses espèces animales et végétales, certaines endémiques, d’autres menacées, qui émerveilleront les amoureux de la nature. Voici quelques-uns des lieux et des activités qui vous permettront d’observer et de protéger la faune et la flore du Yucatan, qui font partie de son patrimoine naturel.

  • La réserve de biosphère de Sian Ka’an : C’est la plus grande réserve naturelle du Yucatan, qui s’étend sur plus de 5000 km², dans l’Etat de Quintana Roo. Elle est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, et elle protège une diversité incroyable d’écosystèmes, comme les forêts, les savanes, les dunes, les lagunes, les cenotes, ou les récifs. Elle abrite aussi plus de 800 espèces animales, comme les jaguars, les pumas, les tapirs, les singes, les crocodiles, les tortues, les dauphins, ou les lamantins. La réserve se visite en bateau, en kayak, en vélo, ou à pied, avec l’accompagnement de guides locaux, qui vous feront découvrir les merveilles de ce paradis naturel.
  • Le parc national de Ría Lagartos : C’est une réserve naturelle, située au nord de la Péninsule du Yucatan, dans l’Etat du Yucatan. Elle est connue pour sa lagune, qui est le lieu de reproduction de la plus grande colonie de flamants roses du Mexique, ainsi que d’autres espèces d’oiseaux, comme les pélicans, les hérons, les aigrettes, ou les spatules. La réserve offre aussi des paysages magnifiques, comme les salines, qui prennent des couleurs roses, ou les plages, qui sont le lieu de nidification des tortues marines. La réserve se visite en bateau, avec l’accompagnement de guides locaux, qui vous feront observer la faune et la flore de ce sanctuaire naturel.
  • Le parc national de Calakmul : C’est une réserve naturelle, située au sud de la Péninsule du Yucatan, dans l’Etat de Campeche. Elle est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, et elle protège la plus grande forêt tropicale du Mexique, qui s’étend sur plus de 7000 km². Elle abrite aussi le plus grand site archéologique maya du Yucatan, qui compte plus de 6000 structures, dont la plus haute pyramide du Mexique. La réserve est le refuge de nombreuses espèces animales, comme les jaguars, les pumas, les singes, les perroquets, ou les toucans. La réserve se visite à pied, avec l’accompagnement de guides locaux, qui vous feront explorer la forêt et les ruines de ce lieu magique.
  • Le projet Akumal : C’est un projet de conservation et d’éducation, situé à Akumal, dans l’Etat de Quintana Roo. Il vise à protéger les tortues marines, qui viennent pondre leurs œufs sur la plage d’Akumal, ainsi que les récifs coralliens, qui sont menacés par le tourisme et la pollution. Le projet propose des activités de sensibilisation, de volontariat, et de plongée, qui vous permettront de participer à la protection de ces espèces, et de les observer dans leur milieu naturel. Le projet est une initiative locale, qui implique les habitants, les touristes, et les autorités, dans le respect de l’environnement et de la culture du Yucatan.
  • Le jardin botanique de Puerto Morelos : C’est un jardin botanique, situé à Puerto Morelos, dans l’Etat de Quintana Roo. Il a pour objectif de préserver et de promouvoir la flore du Yucatan, qui est riche et variée. Il compte plus de 300 espèces végétales, dont certaines sont endémiques, médicinales, ou comestibles. Il propose des visites guidées, des sentiers de randonnée, et des ateliers, qui vous feront découvrir les plantes et leurs usages, ainsi que l’histoire et la culture du Yucatan. Le jardin botanique est un lieu de détente, d’apprentissage, et de respect de la nature. Pour une randonnée d’une journée en plein cœur du jardin pour observer le large éventail d’espèces d’oiseaux c’est par ici.
david pena 9f2i1mYtn o unsplash
Photo de David peña sur Unsplash

À lire aussi | Chypre une île aux milles facette à découvrir absolument

Un voyage au cœur de la culture mexicaine : les traditions, l’histoire et les saveurs du Yucatan

Le Yucatan est une région qui possède une culture riche et variée, qui résulte du métissage entre les peuples indigènes, les colons espagnols, les esclaves africains, et les immigrants européens. Le Yucatan est le lieu où se manifestent les traditions, l’histoire, et les saveurs du Mexique, qui vous feront vivre des expériences authentiques et enrichissantes. Voici quelques-uns des lieux et des activités qui vous permettront de découvrir et de partager la culture mexicaine, qui fait partie de l’identité du Yucatan.

  • Mérida : C’est la capitale et la plus grande ville du Yucatan, qui a été fondée en 1542 par les Espagnols, sur les ruines d’une ancienne cité maya. Mérida est surnommée la ville blanche, en raison de la couleur de ses bâtiments coloniaux, qui témoignent de son passé historique et artistique. Mérida est aussi une ville vivante et dynamique, qui offre une variété d’attractions culturelles, comme des musées, des théâtres, des galeries, ou des festivals. Mérida est le lieu idéal pour apprécier l’architecture, l’art, la musique, et la danse du Yucatan, ainsi que pour goûter à sa gastronomie, qui mélange les influences mayas, espagnoles, et libanaises, vous pouvez d’ailleurs profitez d’un cours de cuisine locale.
  • Valladolid : C’est une ville charmante, située au centre de la Péninsule du Yucatan, dans l’Etat du Yucatan. Elle a été fondée en 1543 par les Espagnols, et elle a joué un rôle important dans l’histoire du Mexique, notamment pendant la guerre des castes, qui opposa les Mayas aux colons. Valladolid est une ville qui a conservé son caractère colonial, avec ses maisons colorées, ses églises, son couvent, ou sa place principale. Valladolid est aussi une ville qui a su préserver son héritage maya, avec sa langue, ses vêtements, ses artisanats, ou ses cérémonies. Valladolid est le lieu idéal pour découvrir le mode de vie, les coutumes, et les croyances du Yucatan, ainsi que pour visiter les sites voisins, comme Chichén Itzá, Ek Balam, ou les cénotes.
  • Izamal : C’est une ville pittoresque, située au nord de la Péninsule du Yucatan, dans l’Etat du Yucatan. Elle est surnommée la ville jaune, en raison de la couleur de ses bâtiments, qui contrastent avec le ciel bleu. Izamal est une ville qui a une double identité, à la fois maya et espagnole. Elle abrite en effet des vestiges de temples mayas, qui coexistent avec des édifices coloniaux, comme le couvent de San Antonio de Padua, le plus grand d’Amérique latine. Izamal est une ville qui a été visitée par le pape Jean-Paul II en 1993, et qui a été déclarée ville magique en 2002, en raison de son charme et de son histoire. Izamal est le lieu idéal pour admirer la beauté et la spiritualité du Yucatan, ainsi que pour participer à ses festivités, comme la fête de la Vierge de l’Immaculée Conception, qui a lieu en décembre.
  • Campeche : C’est la capitale et la plus grande ville de l’Etat de Campeche, qui se situe au sud-ouest de la Péninsule du Yucatan. Elle a été fondée en 1540 par les Espagnols, et elle a été le principal port du Yucatan, qui servait au commerce du bois, de l’or, et de la teinture. Campeche est une ville qui a été fortifiée, pour se protéger des attaques des pirates, qui convoitaient ses richesses. Campeche est une ville qui a été classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, en raison de son architecture et de son urbanisme, qui témoignent de son passé colonial et maritime. Campeche est le lieu idéal pour visiter ses monuments, ses musées, ses bastions, ou ses portes, qui racontent l’histoire et la culture du Yucatan, ainsi que pour profiter de ses plages, de ses îles, ou de ses réserves naturelles, qui offrent des paysages magnifiques.
  • La route Puuc : C’est une route touristique, qui traverse le sud de la Péninsule du Yucatan, dans l’Etat du Yucatan. Elle permet de visiter plusieurs sites archéologiques mayas, qui appartiennent au style Puuc, qui se caractérise par des façades ornées de motifs géométriques et de représentations d’animaux. La route Puuc comprend des sites comme Uxmal, Kabah, Sayil, Labná, ou Xlapak, qui sont des exemples remarquables de l’architecture et de l’art mayas. La route Puuc comprend aussi des villages typiques, comme Ticul, Santa Elena, ou Oxkutzcab, qui sont des lieux où l’on peut apprécier la gastronomie, l’artisanat, et la vie rurale du Yucatan.

À lire aussi | 5 raisons de choisir Bali pour votre lune de miel

Vous l’aurez compris, la Péninsule du Yucatan est une destination qui offre une diversité incroyable de paysages, de cultures, et d’activités, qui font de chaque voyage une expérience unique et inoubliable. Que vous soyez à la recherche de nature, de culture, ou d’aventure, vous trouverez forcément votre bonheur dans cette région aux mille facettes, qui vous séduira par sa beauté, sa richesse, et son authenticité. N’attendez plus, et partez à la découverte de la Péninsule du Yucatan, un voyage entre nature, culture, et aventure.

On organise votre prochain voyage à votre place
En savoir plus

Envie de voyager ?

Parlons-en ! On se charge de vous recontacter
Nom
Email *
Téléphone
voyage envisagé

Commentaires

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Découvrez nos dernières idées et anecdotes de voyages pour faire le plein d’idées. Profitez d'offres exclusives !

Découvrez plus d'inspirations